30 juin 2017

[Review] MXGP3, le test PS4

Troisième opus de la série MXGP, ce nouveau chapitre a pour mission de la faire progresser plus en avant que son prédécesseur MXGP2, mais le défis était peut-être un trop ambitieux pour le studio milanais Milestone...

Décidément, avec Milestone nous allons de déception en déception pour le moment... Après un MotoGP17 (voir notre test de la version PS4) clairement décevant coté graphique, MXGP3 fait probablement encore moins bien en nous livrant une copie sur PS4 (et PS4 Pro) bien moche, et même plus moche encore que MXGP2, qui n'était sans aucun doute pas non plus une référence en la matière. Changement de moteur graphique pour Milestone, qui quitte son moteur maison pour le très aguichant Unreal Engine 4, mais on dirait bien qu'apprivoiser la bête n'était pas à la porté des développeurs italiens. Du coup, ça pique aux yeux et ça n'aide franchement pas le joueur à s'attacher au jeu.


Coté comportement et gameplay, les choses se montrent plutôt arcade et on appréciera aussi la révision de l'IA depuis MXGP2. Une IA qui peut, enfin, elle aussi se rétamer la tronche lors d'action dangereuses en course. Du coté des autres nouveautés constatées, on citera des conditions climatiques avec effets de pluie et ciel variable, une gestion des terrains et du comportement des motos plus réalistes, qui assurent une immersion accrue pour les joueurs fans de motocross, en quête de sensations sur les tracés durant la course.

Vous pourrez bien sûr modeler votre personnage et vivre du début à la fin la saison 2016 de MWGP dans un mode carrière intégrant toutes les pistes, les pilotes et les motos. Les attentes de le la communauté ont été entendues semble-t-il, les fans en seront enchantés. Par contre, rien de bien passionnant à vivre là derrière, le tout sonnant franchement creux après quelques heures de jeu passées sur MXGP3.

MXGP3 est disponible dès à présent sur PC, PS4 et Xbox One.


Notre avis:
Après quelques heures passées à tester MXGP3, on constate belle et bien un effort sur certaines choses (comportement des motos et gestion climatique entre autres), mais difficile de faire abstraction du rendu visuel particulièrement moche que nous présente le jeu signé Milestone, qui sonne même tel un downgrade pour la licence par rapport à l'épisode précédent (déjà pas bien beau). Plus complet que son prédécesseur par contre en terme de customisation, MXGP 3 profite aussi de l'Unreal Engine 4 pour affuter le réalisme en course, même si le titre reste un jeu définitivement arcade. L'IA se montre quant à elle moins "invincible" que précédemment, chose plutôt appréciable là par contre, bien que cette dernière semble souvent poussive et trop indépendante que pour briller de réalisme. Difficile quoiqu’il en soit avec MXGP3 d'être totalement rassuré sur l'avenir de la licence. Il est assurément grand temps pour le studio Milestone de se remettre en question, en profondeur, et pas que pour cette licence d'ailleurs...
6/10

0 commentaires:

Publier un commentaire