23 oct. 2017

[Review] Fire Emblem Warriors, le test Switch

Affrontez des légions de soldats et de monstres féroces en incarnant Marth, Xander, Corrin et bien d'autres héros de Fire Emblem. Libérez de puissants coups à la manière des jeux Dynasty Warriors...

Si vous faites partie des fans de la saga Fire Emblem sur consoles Nintendo, la sortie de Fire Emblem Warriors - sur Switch mais aussi sur les consoles de la famille 3DS - représente sans doute pour vous un titre que vous attendiez de pieds fermes. Nous avons eu la chance de recevoir un exemplaire review Switch envoyé par Nintendo. De quoi nous permettre de vous livrer, à temps, notre verdict.

S'inspirant d'un genre "Dynasty Warriors" déjà emprunté par Nintendo pour la sortie de Hyrule Warriors (voir notre test des versions Wii U et 3DS - Hyrule Warriors Legends), titre qui mettait en lumière pour rappel les personnages de la saga The Legend of Zelda, Fire Emblem Warriors ne pourra logiquement éviter la comparaison, proposant une architecture globale assez similaire. Les équipes d'Omega Force ont su puiser tout ce qui faisait le croustillant de la licence Fire Emblem pour l'adapter à la recette maison. Un pari audacieux, et pas forcément gagné d'avance, même si au regard du résultat proposé, on se dit qu'ils ont tout de même bien fait.

Chose assez étonnante, même si cela surprend de prime abord, la relative sobriété habituelle des personnages de la franchise Fire Emblem semble avoir disparue, ces derniers étant ici comme habités par le démon du Musô. Les personnages de la série abandonnent toute discipline pour balancer des combos de l'infini, au sol ou dans les airs, avec un sens inné du beat'em all qu'on ne leur imaginait même pas.


Allons direct droit au but: Fire Emblem Warriors est un clone de Dynasty Warriors, et si la perspective de dézinguer des milliers de soldats inertes durant des heures a du mal à vous faire vibrer, ce n'est pas cet épisode qui évitera l'habituelle cliché du "jeu répétitif", car soyons très clair là dessus, ce sera le cas plus que jamais. Mais, et c'est là toute la nuance avec d'autres clones photocopiés du même genre, cette adaptation n'a pourtant pas ménagé ses efforts pour redorer le blason du Musô.


Coté contenu, on retrouve ici un nouveau royaume dans lequel des personnages originaux et des héros issus des différents univers Fire Emblem se croisent. Incarnez des héros populaires comme Chrom, Corrin, Ryoma, Marth, Xander et bien d'autres, chacun possédant des coups uniques, des attaques spéciales, des types d'armes etc... Associez deux héros pour former une seule unité pouvant libérer des combos encore plus dévastateurs, et passez d'un à l'autre en plein milieu d'une attaque. Etgrâce au triangle des armes classique, choisissez stratégiquement pour prendre l'avantage au combat contre d'innombrables ennemis.

Le jeu Fire Emblem Warriors est logiquement compatible avec les figurines amiibo, et la sortie du jeu (le 20.10.2017) coïncide même avec celle de deux nouvelles recrues pour votre collection: Chrom et Tiki (voir illustration ci-contre).

Celles-ci, ainsi que d’autres figurines amiibo Fire Emblem compatibles (Marth, Ike, Daraen et Lucina), permettent aux joueurs d’obtenir des armes et objets lorsqu’ils sont mis en contact avec la zone NFC de la console (située pour rappel sur les manettes Joy-Con ou sur la manette Pro). Jusqu’à cinq figurines amiibo peuvent être utilisées chaque jour (période de 24 heures) dans Fire Emblem Warriors.

Du contenu additionnel (payant) est également annoncé.

Le Season Pass de Fire Emblem Warriors sera disponible dès la sortie du jeu le 20 octobre et vendu au prix de 19,99 €. Ce pass permettra aux joueurs d’obtenir trois packs de DLC dès qu’ils sortiront. Chacun de ces packs de DLC contiendra de nouveaux personnages jouables et de nouvelles armes. Les joueurs qui achèteront le Season Pass pour la version Nintendo Switch (ou la version New Nintendo 3DS) recevront une robe de mariée pour Lucina (voir illustration ci-contre).
Les packs seront également disponibles séparément: Pack de DLC Fire Emblem Fates (décembre 2017- 8,99 €), pack de DLC Fire Emblem : Shadow Dragon (février 2018 - 8,99 €), et pack de DLC Fire Emblem : Awakening (mars 2018 - 8,99 €).

Notre avis:
Nous permettant de découvrir la saga Fire Emblem et ses personnages les plus emblématiques sous un angle totalement inédit, Fire Emblem Warriors est un beat'em all à la sauce Dynasty Warriors, au concept calqué sur ce qu'a été avant lui Hyrules Warriors sur Wii U et Nintendo 3DS. Il serait donc dommage de ne pas lui offrir la visibilité qu'il mérite, surtout que le titre, à défaut d'être vraiment novateur, montre néanmoins quelques qualités indéniables, parmi lesquelles une fluidité à toutes épreuves et un désir de bien faire dans un genre Musô pourtant indémodable. Répétitif, certes, et pas forcément toujours visuellement au zénith, le jeu nous imposera malgré tout un minimum de réflexion/stratégie, réminiscences de la saga Fire Emblem dont ce Warriors s'inspire. Pour le reste, les mécaniques rodées depuis longtemps prouvent une fois encore leur efficacité. Un défouloir idéal, à condition que la répétitivité liée au genre ne vous rebute pas viscéralement.
7/10

0 commentaires:

Publier un commentaire