17 janv. 2019

[Review] Mario & Luigi: Voyage au centre de Bowser + l'Épopée de Bowser Jr, le test 3DS

Mario et Luigi partent en mission pour trouver un remède à la rouliboulite, une maladie qui menace toutes les formes de vie du Royaume Champignon. Mais grâce à Gracowitz, nos deux frères se retrouvent dans le ventre de Bowser ! Et c'est au fin fond de l'estomac de ce monstre que se déroule leur périple, laissant le soin à Bowser de trouver un remède dans le royaume. Pour progresser, il vous faudra alterner entre les frères et Bowser. Ce gros costaud va même devenir encore plus puissant pour affronter les redoutables boss ! Débarrassez-vous d'eux dans ce RPG plein d'action et découvrez les coulisses de l'histoire méconnue de Bowser Jr...

Près de dix ans après la sortie du titre original sur la Nintendo DS, l'éditeur nippon nous propose de redécouvrir l'un des classiques de son catalogue. Après Mario & Luigi: Superstar Saga (voir notre test sur 3DS) sortit en 2017, voici donc un autre plates-formes/RPG renaissant de ses cendres sur  3DS (le jeu étant compatible 2DS et 3DS bien sûr), en compagnie de nos deux plombiers préférés, prêts cette fois à visiter les entrailles de leur pire ennemi pour sauver le Royaume Champignon.

La première chose qui saute, sans surprise, aux yeux quand on découvre cette nouvelle version de Mario & Luigi: Voyage au centre de Bowser sur les consoles de la famille 3DS, c'est évidement l'évolution graphique depuis la version d'origine sur la console DS. Le visuel a été totalement refait et propose à présent un rendu actualisé, à la fois moderne, plus net et détaillé. Les personnages et les décors bénéficient donc d'un modèle tout neuf, et logiquement personne ne s'en plaindra. On regrettera cela dit que sur les consoles 3DS (New 3DS et New 3DSXL) aucun effet 3D ne soit proposé. Nintendo semble en effet délaisser, à notre grand regret, ces effets de plus en plus. Et c'est bien dommage pour toutes celles et ceux jouant sur les modèles compatibles 3D.

Pour ce qui est de la recette par contre, de ce coté là rien n'a véritablement changé je vous rassure. On retrouve donc toujours au programme un excellent mélange plate-forme/RPG, et des mécaniques de combat toujours aussi intéressantes  et originales. Vous devrez apprendre à maitriser les diverses aptitudes des deux frères plombiers afin de surmonter les divers obstacles qui se dressent face à eux (coup de marteau et vrilles en tous genres). Lors des séquences de combat, les mêmes mouvements sont à exécuter dans un système au tour par tour. Vous devrez néanmoins également tenir compte du fait que chacune de vos actions (en tant que Mario et Luigi) dans les corps de Bowser aura des répercussions sur ce dernier, et vice-versa bien sûr.

Une vraie nouveauté vient cela dit ici se joindre à la fête, avec “L’Épopée de Bowser Jr” qui est cette fois directement accessible depuis l'écran titre (et donc sans devoir finir le jeu une première fois, comme cela était le cas avec Mario & Luigi: Superstar Saga si l'on voulait accéder à la partie bonus). Cette histoire inédite s’ouvre sur Bowser qui entend parler d’une réunion chez Peach à laquelle il n’est pas invité. Réunion ayant pour sujet l’étrange maladie de la “rouliboulite”. Ni une ni deux, le roi des Koopas (et des coups bas) s’en va au château de la princesse afin de glaner quelques informations, et pourquoi pas récupérer une formule pour soigner ses sbires infectés. En son absence, c’est Bowser Jr qui tient la baraque, décidant de partir à la collecte d'ingrédients nécessaires à la composition d'un remède...


Pendant son périple se déroulant en parallèle de l’aventure principale, Bowser Jr se bat en compagnie de huit sbires. Ces recrues sont classées en trois catégories, inspirées de ce qui se fait dans la plupart des RTS utilisant le triangle tactique. Nous comptons donc des unités au sol qui foncent dans le tas (couleur rouge), d’autres qui envoient des projectiles (couleur orange), et enfin des escouades volantes (couleur bleue). Pour l’emporter, le but est simple : pénétrer les lignes adverses et éliminer le capitaine qui se dresse contre Bowser Jr. Les affrontements se font en quelques manches (généralement trois), et même si des règles de tour par tour régissent le timing des attaques, les affrontements se font généralement de manière dynamique. Il n’y a pas ici de déplacement libre. L’aventure est donc totalement orientée vers la stratégie des affrontements, avec des lieutenants aux pouvoirs passifs, des forces et des faiblesses liées au triangle tactique, et des objets permettant d’améliorer ses unités. Une belle surprise et sans aucun doute un excellent complément au jeu principal.

Notre verdict:
Comme Nintendo avait su très habilement le faire en 21017 avec Mario & Luigi: Superstar Saga, ce Mario & Luigi: Voyage au centre de Bowser conserve l'essence de son modèle original sorti sur DS il y a dix ans, tout en lui apportant la touche de modernité nécessaire pour légitimer son entrée dans la grande famille des consoles 3DS. Mise à jour visuelle (et sonore) mais plaisir de jeu resté intacte. On saluera de plus la venue du mode "L'épopée de Bowser Jr", venant apporter une vision des choses plus stratégique et ainsi se positionner tel le parfait complément de l'aventure principale, déjà incontournable.
9/10

0 commentaires:

Publier un commentaire