31 juil. 2015

[Review] MotoGP 15, le test PS4

MOTOGP 15 | Milestone
Disponible dès à présent sur PS4, PS3, XONE, 360 et PC -- Test effectué à partir d'une version éditeur.

Découvrez le seul jeu officiel de la compétition MotoGP. Pilotes, motos, circuits et classes : profitez de l'intégralité du contenu officiel des saisons 2014 et 2015 du championnat du monde. Tous les modes de jeu ayant fait le succès de la série sont de retour, avec de nombreuses améliorations et nouveautés pour un réalisme encore plus poussé. Vue casque, gestion de l'équilibre de la moto, aides personnalisables, intelligence  artificielle plus poussée, replays comme à la TV, commentaires audio en français... tout est une nouvelle fois réuni pour donner au joueur l'expérience la plus  proche des vrais pilotes de MotoGP...

Après une version 2014 qui avait su convaincre en proposant un contenu particulièrement copieux et satisfaisant, Milestone nous livre, quasiment jour pour jour 1 an après MotoGP 14 (voir notre test de la version PS4), une version 2015 annoncée comme corrigeant et améliorant la version précédente. Alors, MotoGP 15 est-il enfin le titre que tous les fans de courses moto attendaient? Un titre à la fois complet, immersif et enfin techniquement à la hauteur de la PS4? Réponse avec notre verdict de l'épisode 2015, disponible une nouvelle fois cette année sur Playstation 4, Playstation 3, Xbox 360 et PC, ainsi que sur Xbox One également.

Tout comme MotoGP 14, on retrouve dans MotoGP 15 un contenu particulièrement complet. Seul jeu à bénéficier de la licence officiel Moto GP (circuits, pilotes, écuries et sponsors officiels du championnat Moto GP), Moto GP est donc logiquement très attendu par les fans. A coté des classiques modes Grand Prix, courses individuelles ou chronos, etc..., on trouve bien évidement le mode Carrière, et c'est bien ce dernier qui intéresse la majorité des joueurs. Après avoir créé (sommairement) votre personnage, en lui choisissant un visage parmi une poignée de stéréotypes, lui avoir donné un nom, un surnom, une nationalité et un âge, choisi la couleur de votre casque, le modèle de gants et de bottes que vous souhaitez (rien concernant la combinaison par contre...), vous voilà dès lors prêt à plonger dans la carrière de votre vie. Le jeu vous propose en suite de participer à un tutoriel afin de (tenter de) maitriser les bases du pilotage en moto, plusieurs modes et types de conduite étant disponibles.






La licence MotoGP sur consoles fait clairement dans la simulation plus que dans l'arcade. C'était déjà le cas avec MotoGP 14, ceci est une fois encore le cas avec MotoGP 15. Heureusement, diverses aides au pilotage (assistance freinage et tenue de route) sont possibles en course, et cela facilite grandement les choses croyez-moi, même si cela bride probablement quelque peu les performances de pointe. Course après course, saison après saison, vous passerez d'un team à un autre (ou pas), et vous évoluerez dans les classements mondiaux, avec toujours comme objectif de remporter le titre de champion ultime. Le mode Carrière est un mode de longue haleine. Vous pourrez choisir de participer directement à une course (jour du GP), ou tenter de vous positionner en tête de grille via les qualifications (au début, votre matériel ne vous le permet pas, inutile donc de vous acharner). En course par contre, la moindre erreur se paie cash et il est souvent très difficile de regagner les places perdues, face à une IA correcte (mais parfois bizarre malgré tout). La météo joue également un rôle essentiel (paramétrable via les options de courses). La durée de vie se montre donc imposante vous l'aurez compris, et les puristes devraient aisément trouver avec MotoGP 15 de quoi leur fournir de très longues heures de divertissement. Les différents mode de jeu, les objets/galeries à débloquer, ainsi que les trophées bien sur, seront autant de raisons de revenir vers ce titre, complet et copieux, sans oublier son mode en ligne, jusqu'à 12 joueurs.

Par contre, comme cela était déjà à regretter sur la version 2014, MotoGP 15 ne propose toujours pas un niveau technique à la hauteur de nos attentes sur consoles de nouvelle génération. Les décors sont vides, les circuits sont fidèlement modélisés, certes, mais les textures sont globalement assez pauvres, à tel point qu'on se croirait sur PS3, et encore pas dans ses meilleurs jours. Le rendu reste correct en course, avec une distance d'affichage honnête, mais on s'attendait très clairement à bien mieux de ce coté là. On regrettera aussi qu'aucun changement au niveau des menus n'ai été fait, et que la bande son semble elle aussi n'avoir subi aucune mise à jour pour cette édition 2015.

VERDICT
Sans bouleverser les choses depuis l'édition 2014, MotoGP 15 en reprend cela dit le meilleur et offrira une expérience de jeu immersive et fidèle aux amateurs de MotoGP. Contenu toujours aussi copieux, réglages pointus (un peu trop même d'ailleurs pour les non initiés), pilotes, circuits et motos officielles, rien ne manque. On regrettera cependant une fois encore la pauvreté technique de ce jeu, qui est très loin de plonger le joueur dans la nouvelle génération. Les habitués de MotoGP 14 ne seront pas non plus dépaysés coté menus et bande son, rien n'ayant changé à ce niveau là entre 2014 et 2015. Il est cependant difficile de sanctionner MotoGP 15 car au-delà de son esthétique, le titre de Milestone est véritablement une référence. Mais il sera difficile de l’excuser encore longtemps avec des productions telles que Project Cars, DriveClub ou encore Forza, qui se montrent quant à elles autant superbes qu'immersives.

0 commentaires:

Publier un commentaire