1 oct. 2015

[Review] Saint Seiya Soldiers Soul, le test PS4

SAINT SEIYA SOLDIERS' SOUL | Bandai Namco
Disponible dès le 25.09.2015 sur PS4, PS3 et PC -- Test effectué à partir d'une version éditeur.

Les légendaires Chevaliers du Zodiaque reviennent d'entre les morts vêtus de leurs armures divines dans une nouvelle série animée qui sera diffusée dès avril 2015 dans le monde entier. Saint Seiya Soldiers’ Soul exploite la puissance des consoles de nouvelle génération pour offrir des graphismes spectaculaires, une jouabilité plus efficace et des combats plus intenses que jamais, sans oublier de nombreuses fonctionnalités inédites...

Les épisodes vidéo-ludiques de la saga Saint Seiya (Les Chevaliers du Zodiaque en français) se succèdent et s'améliorent peu à peu (si, si, ne soyez pas mauvaise langue). C'est en tous les cas ce qu'on a pu constater jusqu'alors depuis les premières versions parues sur PS2, jusqu'au dernier chapitre, Saint Seiya Brave Soldiers, sorti il y a deux ans sur PS3. Jamais de grands bouleversements, certes, mais de petits plus servant le coté fan-service de l’œuvre originale de Kurumada, auteur du célèbre manga/animé devenu culte pour des millions de fans à travers le monde (quasiment tous trentenaires aujourd'hui). Alors quand on nous a annoncé, un peu à la surprise générale il faut bien le dire, la venue de Saint Seiya Soldiers' Soul sur Playstation 4 (aussi disponible sur PS3 et PC), l'espoir de voir enfin naitre le tribute ultime que nous attendions tous (nous, les fans) fut évidement plus fort et intense que jamais, tel l'accession au septième sens pour un chevalier de bronze à l'agonie. Alors, Soldiers' Soul remplit-il ses promesses et est-il (enfin) le jeu Saint Seiya ultime que tous les fans attendaient? Voici notre verdict.

La première très belle surprise que nous réserve Saint Seiya Soldiers' Soul c'est la présence, enfin!!!, de l'arc scénaristique Asgard, jusqu'alors toujours écarté car peu populaire au Japon. Cette histoire faisant la liaison entre Le Sanctuaire et Poséidon n'ayant été créée que pour l'animé et donc totalement absente du manga Saint Seiya. Heureusement, l'appel des fans (européens essentiellement) a été entendu et on peut même se réjouir du travail effectué à ce sujet. Les Guerriers Divins sont impeccablement modélisés, tout comme leurs attaques respectives. Il n'y a là rien à dire. Ce nouvel arc assure entre 2 et 3 heures de jeu à la durée de vie globale, déjà consistante.


On retrouve ensuite bien sûr les habituels trames du mode Histoire, à savoir Le Sanctuaire, Poséidon et Hadès. Peu de changement notable dans le déroulement de l'aventure ici, avec comme pour Brave Soldiers l'absence des phases beat'em all de Sanctuary Battle. Certains en seront ravis, d'autres moins. Une chose est en tous les cas flagrante, c'est le soin accordé dans Soldiers' Soul au phases narratives de liaison entre les nombreux combats, ainsi qu'une crédibilité accrue lors de certains moments clefs. Comme par exemple le combat entre Shun et Aphrodite, dans lequel Shun peut enfin déclencher sa Tempête (ou Tornade) Nébulaire en ne portant plus son armure. Pour rappel, cela n'était pas possible dans Soldiers Soul... On appréciera donc de traverser les différents segments du mode Histoire avec plus de vraisemblance et surtout de bien meilleures cinématiques, ici élaborées avec le moteur du jeu. Mais ne soyons pas dupes, il reste encore bien des choses à améliorer.


 Les habitués de Saint Seiya sur console auront sans doute un sentiment, justifié, de déjà vu à bien des égards, cela dit, le jeu semble aussi avoir tenu compte de pas mal de reproches formulés. Comme la longueur excessive et injustifiée de certains affrontement par exemple, où il fallait précédemment battre 3 voir 4 fois certains adversaires avant d'en venir à bout, et tout cela avec une seule vie bien sûr. Ici cela se réduit de manière plus raisonnable à 2 (généralement constaté) voir 3 victoires maximum, contre les boss par exemple.

Un nouveau mode fait aussi son apparition dans le menu principal, celui des "Gold Saints", nommé "Bataille d'Or". Un mode intégralement consacré aux Chevaliers d'or et vous proposant de découvrir leurs armures divines aperçues dans le nouvel animé Saint Seiya Soul of Gold, qui vient d'être diffusé sur les écrans télévisés japonais (et en France sur la chaine Manga en VOST). Malheureusement ce mode ne propose pas de revivre le scénario de l'animé. Dommage.



Les autres habituelles options/menus répondent eux aussi logiquement présents, avec un mode VS en local ou en ligne, le tout garni de très nombreuses configurations possibles, sans oublier un mode entrainement, faisant enfin son apparition. De quoi balayer les différentes techniques avant de vous lancer dans le feu de l'action. Les traditionnelles Galeries et autres collections restent logiquement de mise, Bandai Namco oblige. Le coté "financier" prend cependant ici une place plus importante que dans les opus précédents. Il vous faudra en effet ici engranger pas mal d'argents virtuels (collecter suivant votre rank en fin de combat, allant de D à S) si vous désirez tout débloquer. Tenues, stages, techniques, musiques, figurines... il y en a ainsi des centaines et leurs prix sont parfois exorbitants, pour ne pas dire ASTRONOMIQUES!! Et avant de pouvoir les acheter, vous devrez d'abord les débloquer en jouant bien entendu. Une fausse bonne idée pour augmenter artificiellement la durée de vie.


Un système de boost de vos personnages est ici une fois encore présent. Celui-ci fonctionne identiquement comme dans les autres opus, avec des orbes à placer dans des réceptacles. Vous pouvez ainsi booster votre résistance ou vos attaques, déclencher votre cosmos plus souvent ou moins en consommer etc... Des dizaines sont disponibles. Attention que vous ne pourrez utiliser ces améliorations que dans les modes de jeu VS, pas en mode Histoire.

Abordons à présent le coté technique de Saint Seiya Soldiers' Soul sur PS4. Avec un premier opus voyant le jour sur console Next Gen, on était logiquement en droit d'attendre une évolution graphique flagrante. Et bien, si objectivement il faut bien avouer que l’ensemble est plus beau, plus affuté que sur PS3, on se dit que les choses auraient pu être encore meilleures. On s'étonnera d'ailleurs des ombres franchement dégueux (hyper pixelisées), ou d'arrières plans flous, tout comme certaines attaques Big Bang affublées d'un filtre disgracieux. Bref, c'est mieux que sur PS3, sans aucun doute, mais la marge de progression est encore considérable dans bien des domaines. L'effet manga des personnages est quant à lui franchement réussi, tout comme le rendu des armures d'ailleurs. Tout n'est pas critiquable, soyons bon joueur. Du coté de l'ambiance sonore, pas de miracle, les musiques ici présentes sont soulantes et anodines, mais on bénéficie quant  même d'un bon doublage japonais (contrairement aux sous titres FR, criblés d'erreurs).


Après avoir fait avec vous le tour des nouveautés et des points "positifs" que l'on peut relever pour Saint Seiya Soldiers' Soul, place à présent à tout le reste, c'est à dire les choses qui fâchent, je veux bien entendu parler des défauts. Sans aller jusqu'à dire que le jeu en est rempli, inutile de ce voiler la face, même pour le fan que je suis, Saint Seiya Soldiers' Soul sur PS4 n'est pas le jeu ultime que j’espérais découvrir (enfin...). Les défauts majeurs de gameplay des opus précédents restent une fois encore de mise avec, dans le désordre, la quasi impossibilité encore et toujours de briser une attaque (ou combo) en cours de son adversaire (sauf avec R1 pour se téléporter mais cela réclame du cosmos) qui peut ainsi à loisir vous démolir votre barre de vie tandis que lui réussi - comme par miracle - à vous casser presque à tous les coups vos tentatives de ABB (Attaque Big Bang). On sens d'ailleurs, par rapport à Brave Soldiers en tous cas, que le niveau de difficulté a été légèrement rehaussé ici pour certain combats. Il est aussi fort agaçant de voir (quasi) systématiquement les attaques spéciales du CPU surclasser les nôtres, même si on l'a déclenche avant lui (et dans la foulée impossible de parer bien sûr, votre perso continuant son mouvement... Grrr). La caméra reste quant à elle un point faible, même si les choses paraissent un peu moins pénibles, et puis, certainement le plus énervant en tant que fan, même si des (gros) progrès ont été faits à ce niveau là, le scénario s'autorise encore quelques libertés/raccourcis dérangeants, qu'il n'aurait pas été bien difficile de corriger, sans oublier l'absence des musiques originales (snif), remplacées par de vulgaires musiques génériques, sans aucune saveur. Les vraies musiques avaient pourtant été inclues dans la version Jap de Saint Seiya Sanctuary Battle sur PS3 (voir notre test de la version Jap et de la version EU.), et au moins le générique officiel japonais dans Brave Soldiers. Depuis lors, elles ont totalement disparues. Une question de droits (et de coût...) sans doute. Dommage. On regrettera enfin que le roster zappe à nouveau de très nombreux persos (chevaliers noirs, chevaliers d'argent, chevaliers d'acier, etc...). Ceci peut-être pour mieux nous les servir lors d'un prochain jeu Saint Seiya... qui sait.


Et puis, et là c'est mon âme de collectionneur qui parle, si Sanctuary Battle et Brave Soldiers nous avaient l'un et l'autre proposé une édition collector, rien n'accompagne malheureusement Soldiers' Soul... Rien à part un fort maigre DLC de précommande, apportant deux nouvelles couleurs aux armures d'Athéna et d'Hadès. Autant dire rien du tout.

VERDICT
Corrigeant certaines lacunes des épisodes précédents, comme l'ajout de l'arc d'Asgard ainsi que les nouvelles armures d'or de l'animé "Soul of Gold", Saint Seiya Soldiers' Soul se montre plus complet que ses prédécesseurs, c'est indéniable. On peut aussi souligner des cinématiques plus immersives, ainsi qu'une fidélité accrue (mais pas parfaite) au manga/animé original. Le passage sur PS4 apporte également un rendu général plus élégant, ainsi qu'un roster étendu, mais pas encore exhaustif malheureusement. Cela sera peut-être le cas lors d'une éventuelle suite, qui sait. Quoiqu'il en soit, Soldiers' Soul va dans la bonne direction, malgré une liste d'améliorations possibles encore conséquente. Ce ne sera donc pas encore cette fois que les fans de Saint Seiya seront pleinement comblés sur console, même si, soyons objectifs, Soldiers' Soul est sans aucun doute la meilleure des versions disponibles à ce jour. Assurément la plus belle (sur PS4) et la plus complète en tous cas, en attendant mieux un jour, espérons-le.

0 commentaires:

Publier un commentaire