12 avr. 2017

[Review] Lego City Undercover, le test PS4

LEGO CITY UNDERCOVER - Disponible dès à présent sur PS4, XB1, Switch et WiiU.
Test effectué à partir d'une version éditeur.

Chase McCain revient à Lego City pour aider la police à remettre derrière les barreaux le terrible criminel Rex Fury, tout juste échappé. Pour y parvenir, Chase devra mener à bien de nombreuses mission sous couverture, jusqu'à enfin mettre le main sur son pire ennemi. Mais son retour ne plait pas à tout le monde, et Chase devra également régler des comptes avec son passé...

C'est sur WiiU en avril 2013 que Lego City Undercover faisait son apparition. Un jeu qui resta donc durant quatre années exclusif à la console de salon de Nintendo. Aujourd'hui l'open world Lego signé TT Games (encore eux) débarque aussi sur Playstation 4, Xbox One, ainsi que sur la nouvelle console hybride de Nintendo, la Switch. L'occasion pour nous, via la version PS4 reçu de l'éditeur, de voir si le temps (et surtout les 1080p et 60fps qui l'accompagnent) a permis au titre de se bonifier. Un jeu qui nous avait d'ailleurs laissé une excellente impression à l'époque (voir notre test de Lego City Undercover sur WiiU). Espérons donc que cette bonne impression se renouvelle en 2017, avec le retour d'un des meilleurs jeux labellisé "Lego" jamais sorti. On troque donc le Wii-U-Gamepad contre la DualShock4 cette fois.

Pour la toute première fois, TTGames proposait donc en 2013 un jeu Lego offrant aux joueurs un monde totalement ouvert. Cette approche avait déjà été abordée dans Lego Batman 2 et dans Lego Le Seigneur des Anneaux c'est vrai à cette époque, mais jamais avec une liberté totale, ni des missions se déroulant dans cet environnement étant, il faut bien l'admettre, plus une zone de transition. Grâce à Lego City Undercover, le joueur peut maintenant réellement se déplacer librement dans la vaste ville de Lego City, suivre la trame principal s'il le souhaite ou bien traquer les nombreuses missions secondaires disséminées aux quatre coins de la carte.

L'une des choses qui fait de Lego City Undercover un titre vraiment différent des autres productions vidéoludiques basées sur les petites briques danoises, outre le fait que la liberté soit totale, exactement comme dans un GTA, c'est que l'on peut vraiment y jouer presque indéfiniment sans se lasser. L'histoire en elle-même est déjà consistante, mais la quantité d'extras présents quadruple facilement la durée de vie. Certaines missions spéciales peuvent également être refaites en jeu libre (comme dans les jeux Lego traditionnels afin de tout débloquer et terminer le jeu à 100%), où vous pourrez alors endosser divers personnages impossibles à incarner dans l'aventure principale. Cela dit, durant l'aventure principale justement, le héros ne se contente pas d'arborer son bel uniforme de policier, loin de là. Chase McCain revête ainsi diverses tenues au cours de ses nombreuses missions sous couverture. Tantôt voleur, mineur, ou encore pompier, pour ne citer que quelques unes des tenues que vous débloquerez, Chase devra souvent composer avec les talents de chacune d'elles pour résoudre des énigmes et ainsi progresser dans l'aventure.

Inspiré du concept et de l'univers instauré par les GTA-like, Lego City Undercover vous propose également une totale liberté dans votre choix de véhicule. Des stations de véhicules dédiées vous permettent ainsi de vous faire livrer quand bon vous semble certains bolides (que vous aurez préalablement débloqués bien entendu). Mais vous pouvez aussi bien à tout instant arrêter une voiture, une moto ou un camion sur la route et en prendre les commandes directement. Les restrictions sont peu présentes dans Lego City Undercover et la liberté du joueur est ici quasi totale. C'est assurément ce qui en fait un titre - encore en 2017! - totalement à part des autres jeux Lego sortis jusqu'à ce jour, Lego Dimensions y compris, car même si certaines missions restent limitées à des espaces confinés c'est vrai, le terrain de jeu est bel et bien immense et déborde d'activités en tous genres (collecte de briques rouges, tenues, véhicules...).

Un autre élément faisait également son apparition avec Lego City Undercover sur WiiU (et a bien sûr été conservé dans cette version PS4, heureusement!), c'est l'apparition d'un doublage français intégral. Avant ça, les jeux Lego n'était pas doublés et cela limitait forcément les possibilités narratives.

Grâce à une bonne dose d'humour et des personnages secondaires attachants, on ne s'ennuie jamais dans Lego City Undercover. Il est d'ailleurs souvent bien difficile d’interrompre sa partie en cours... Arf!! Le jeu sauvegarde automatiquement (et régulièrement) notre progression, en cours de mission ou quand on déniche une brique de couleur, par exemple. La carte de Lego City s'affiche via le pavé tactile de la DualShock 4, qui sert également de communicateur avec vos collègues (qui vous livreront, ou non, de précieux conseils et indices).

Mais cette version PS4 ne se contente pas de proposer un simple portage, plus beau, de la version WiiU. Elle en améliore encore le contenu en ajoutant un bien venu mode coopération 2 joueurs, qui manquait cruellement à la version WiiU il faut bien le dire. Vous pourrez donc cette fois arpenter les rues de la ville en compagnie d'un ami si vous le souhaitez.

Un petit mot enfin sur la technique avant de clore ce test, en revenant justement sur le rendu visuel de cette version Playstation 4. Si le jeu n'a pas subi de grands bouleversements en terme de détails, la finesse des graphismes est par contre indéniablement plus grande que sur la version WiiU, qui proposait un rendu bien plus "flou" que celui que l'on peut à présent constater sur cette mouture PS4, affichant des graphismes en 1080p et 60fps. Ce constat ne s'applique par contre pas à toutes les cinématiques, qui sont quant à elles d'un niveau assez variable, comme celle de la séquence d'introduction par exemple, pas vraiment flatteuse. Un léger effort semble également avoir été fait du coté des chargements, qui étaient parfois interminables sur WiiU. Sur PS4 ces derniers semblent un peu plus raisonnables, même si cela pourrait encore être amélioré je pense. Enfin, coté stockage, sachez que le jeu pèse en tout une vingtaine de gigas, ce qui en fait l'un des jeux Lego parmi les plus lourds à ce jour.

VERDICT
Toujours aussi jouissif qu'il l'était il y a quatre ans lors de sa sortie sur WiiU (avec sa durée de vie énorme, la variété de ses misions ou encore ses innombrables quêtes annexes), Lego City Undercover s'est même bonifier avec les années. Cette version PS4 est tout d'abord plus agréable visuellement, avec un rendu 1080p et 60fps salutaire, mais les améliorations ne s’arrêtent pas à l'esthétique, puisque le jeu gagne au passage un mode 2 joueurs, et s'optimise également dans à peu près tous les domaines (y compris coté prise en main, bien plus agréable à la Dualshock 4 qu'au Wii-U-Gamepad!). On peut donc dire sans risquer de se tromper que la version 2017 est la version "Ultimate" que tous les fans attendaient. Et si vous n'y avez pas encore gouté, n'hésitez pas un instant, Lego City Undercover étant tout simplement le meilleur jeu vidéo Lego sorti jusqu'à ce jour.

0 commentaires:

Publier un commentaire